real-estate-tag-line

Un voyage au sommet du pouvoir Somalien.

Lors de mon voyage en Somalie, j’ai eu la a surprise de constater avant les réunions au sommet de l’état en ce début d’année 2015, l’atterrissage d’un vol de la Turkish Airlines à l’aéroport international d’Aden Adde situé près de la capitale somalienne, Mogadiscio, qui marquait un renouveau.
Pour la première fois en 20 ans, un avion commercial en provenance d’Europe avait fait le voyage jusqu’à cette capitale considérée comme l’une des plus instables de la région. Aujourd’hui, six mois après, le pays dispose d’un parlement, d’une constitution provisoire, d’un nouveau président et d’un premier ministre.

Pour le Président Mahmud, qui a survécu à un attentat suicide deux jours à peine après sa prise de fonction, la priorité est claire : « Sécurité, sécurité, sécurité ».

Ces attaques n’ont pour l’instant pas nui au boom économique de la capitale somalienne. ses transactions à Mogadiscio ont progressé de 20 % ces derniers mois, alors que le shilling somalien s’est renforcé face au dollar. « Nous constatons que certains de nos partenaires reconstruisent petit à petit ce pays malgré les difficultés ».

J’ai rencontré des intellectuels de grande valeur, des hommes qui ont le désir de reconstruire ce pays, de lui redonner une image d’un pays fort de par son commerce et sa position stratégique comme fut le cas dans le passé.

Je remercie le chef de l’état, le président du parlement et le premier ministre pour leur accueil dans leur pays qui mérite une attention toute particulière vue les difficultés qu’ils bravent tous les jours pour sortir leur pays du chaos.

Et c’est dans la difficulté qu’on voit la grandeur des hommes.

Jean Marc Henry

Jean Marc Henry en Somalie 5
Jean Marc Henry en Somalie 6

2 thoughts on “Un voyage au sommet du pouvoir Somalien.

  1. Daoudi

    Oui tout la vie doit reprendre le dessus , après tout cette vie vaut la peine d’être vécue , alors courage et que tout le monde y met du sien pour le bonheur de tous , bonne chance

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 hours ago

Jean Marc Henry

UN PEUPLE LIBRE

Nous sommes le peuple, nous sommes le peuple de la liberté.

Ce qui tue le peuple c'est son ignorance et son égoïsme.

L’égoïsme est l’impulsion originelle de la nature de l’être humain à des degrés divers. La société mondialisée est l’expression de l’égoïsme des masses, Puisqu’elle n’est orientée que par des désirs de possession matérielle et une phobie sécuritaire extrême. Exposé d’une tare fondamentale, à l’origine de la folie moderne de l’unité mondiale artificielle et toutes ses dérives totalitaires.

La forme la plus forte et la plus cristallisée de l’égoïsme est celle de l’homme égocentrique endurci, qui ne considère, du berceau à la tombe, que son moi et son propre intérêt ; donc n’ayant aucun attachement sentimental ni familial, de quelque nature que ce soit, comme de l’affection pour sa mère ou une bonne entente avec son conjoint ou un enfant. Cette forme d’égoïsme excluant tout le relègue à l’état sous-animal, car dans le règne animal on observe qu’un lien, quoique passager, unit mère et enfants, et que des animaux peuvent même se sacrifier pour protéger la vie de leurs petits.

C’est pourquoi, à notre époque, nous ne connaissons cette forme d’égoïsme que dans une expression psychique dégénérative, c’est-à-dire chez ceux qui, psychiquement perturbés, sacrifient tout à leur cupidité et à leur luxure sous-animales. Notez que cette forme d’égoïsme grandit très vite à notre époque dans tous les pays et chez tous les peuples. Cela démontre que l’humanité s’abaisse rapidement au-dessous du niveau qualifié d’humain, ce qui nous avertit clairement d’une fin prochaine.

La disparition totale des oppositions existant actuellement entre les peuples, les nations et les races marquera la fin. Les signes avant-coureurs de cette prochaine grande révolution mondiale sont déjà perceptibles. On entend sans cesse prêcher l’intégration totale. On travaille partout à faire cesser les oppositions entre les religions. Des blocs politiques se forment déjà et se dessinent clairement. S’ils conservent leur point de vue sur leur propre culture de l’égoïsme, l’anéantissement total de l’humanité devient effectif.

Mais la grande lutte continue c’est à qui sera ou paraîtra le plus grand et le plus important. L’industrie profitera de l’égoïsme pour exploiter l’humanité dans des proportions monstrueuses. Ceux qui, en observateurs plus ou moins objectifs et dotés quelques qualités d’âme, observeront ces agissements et l’accélération prochaine de la course à l’abîme auront grandement mal au cœur de cette immense imposture.

L'égoïsme n'est pas l'amour de soi, mais une passion désordonnée de soi.

JEAN MARC HENRY
...

View on Facebook

2 days ago

Jean Marc Henry

Tous les Français de bonne volonté, doivent renverser le clown cynique et le gouvernement du patin. C'est un impératif, s'ils veulent que triomphent leurs revendications et leurs idées.

Aucun compromis ne peut être passé avec le clown cynique, son parti de clones et ses soutiens, parce que sa politique de destructrice, son but, son programme, supposent la nécessaire destruction de la France ; la disparition de tout son système économique, social et culturel ; la liquidation de l'ensemble de ses richesses et de ses avoirs ; la mise à mort de son être original, régions et provinces inclues avec toutes leurs spécificités propres.

Il s'agit de dissoudre le pays et chaque Français (Breton, Corse, Picard, Auvergnat, Lorrain, Alsacien, Béarnais, Normand et ainsi de suite) dans la masse mondialiste, selon l'idéologie folle qui anime aujourd'hui l'ONU, jusqu'au Vatican.

La stratégie de "survie" adoptée par le gouvernement joue sur les peurs, les angoisses, et la petitesse d'esprit de tous ceux qui s'opposent à la salutaire résistance du peuple francais.

Le clown cynique, son gouvernement, ses députés, ses sénateurs, ses relais, doivent être écartés à tout prix du pouvoir : leur "cap" n'est pas compatible avec une hausse des petits salaires, le soutien aux PME, une politique offensive contre les obstacles dressés par les règlementation européennes ou du commerce international, largement en défaveur de notre pays, etc.

C'est une autre politique qui s'impose, pour répondre aux souffrances et aux malheurs de notre peuple, de nos familles, de nos enfants !

Et c'est le moment crucial, l'heure de le faire, ou de périr et de disparaître à tout jamais comme une fumée, un gémissement dans la nuit de l'Histoire.

Que donc les forces de l'ordre prennent conscience que ce et ceux qu'ils défendent, sont les mêmes qui se moquent d'eux en les faisant défiler au pas, et en appauvrissant leurs familles. Ceux qui jamais ne leur verseront leur dû. Qu'elles rejoignent en masse le mouvement, et le peuple s'occupera de ces "petits chefs" qui vous font si peur, de ces "ordres" illégitimes que vous recevez, pour opprimer et faire taire vos sœurs et vos frères en humanité !

Encore un coup, un coup de masse, d'une foule immense pour que tombent les masques et la dictature.

Que vive la France
...

View on Facebook