real-estate-tag-line

Un bon cœur, droit et sincère, ne peut comprendre qu’il y ait des imposteurs sur la terre

Un bon cœur, droit et sincère, ne peut comprendre qu’il y ait des imposteurs sur la terre.

Le cœur pourrait être considéré comme l’organe principal, car il est le siège des émotions et des sentiments.

Le propre de l’homme est de pouvoir choisir et décider librement avec son cœur. Là où l’animal est étroitement guidé par son instinct, l’homme est capable de prendre un recul qui lui permet d’orienter son action en fonction d’un projet plus large, selon des fins qui ne sont pas immédiates. On dira que l’homme est libre.
Cette liberté, il l’exerce en étant lui-même la cause de pensées ou d’actions dont on dira qu’il les veut. La liberté s’exprime dans la volonté et la force de son coeur.

Le premier pas que nous devons faire est de souligner la dignité, la grandeur de l’homme à qui s’adresse l’invitation. C’est parce qu’il est si grand et qu’il est appelé à une vie si fantastique que l’homme doit veiller à son agir.

Nous sommes bien loin d’un bonheur fait de l’addition de satisfactions passagères, de petits plaisirs de la vie. Loin aussi d’un bonheur qui résiderait dans la richesse ou la puissance, dans la tranquillité ou la notoriété; loin même d’un bonheur qui consisterait en l’absence de souffrance. Tout ce que beaucoup envient pour être heureux, tout ce qui ferait même le bonheur de «l’honnête homme» se trouve ici balayé au nom d’un bonheur plus grand, rappelé au début de chaque phrase : «le coeur c’est la vie !»

On efface souvent ce qui est tracé dans l’esprit, jamais ce qui est gravé dans le cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 hours ago

Jean Marc Henry

Se débarrasser des personnes toxiques pour ENFIN vivre sa vie.

Nous avons tous autour de nous que se soit dans la vie réelle, ou dans le virtuelle des personnes qui nous boostent, et nous font du bien moralement.

Mais hélas, il y a aussi celles qui nous empoissonne la vie, en essayant de nous diriger, exploité, ou profité de notre gentillesse pour nous faire penser comme eux.

S’éloigner des personnes toxiques qui nous entourent est vital pour son équilibre et sa réussite.

Vous en connaissez certainement, de ces personnes qui aspirent toute l’énergie des autres, critiquent en permanence le moindre fait. Elles véhiculent rumeurs et commérages, se plaignent de leur situation. Elles insufflent autour d’elles une forte négativité.

Ils sont egocentriques, envahissants ou carrément méchants, certains ont le don de nous mettre mal à l'aise. Non seulement ils nous pompent notre temps, notre énergie et notre bonne volonté, mais ils suscitent en nous un tourbillon d'émotions où se mêlent colère, frustration, culpabilité et impuissance.

Posez-vous les bonnes questions :

Est-ce que je mérite d’avoir cette relation toxique ?

Est-ce que j’ai vraiment envie de vivre comme ça ?

Ma vie serait-elle meilleure sans cette relation toxique ?

Mon conseil :

Débarrassez-vous des relations toxiques.
...

View on Facebook

1 day ago

Jean Marc Henry

Si je pouvais faire un vœu ça serait vraiment celui-là : que les gens soient un peu plus gentils.

J’ai pris conscience, il y a très longtemps, que la meilleure contribution que nous puissions apporter pour changer le monde est d’être qui nous sommes réellement avec nos forces et nos faiblesses.

En fait, c’est tellement simple que je ne comprends pas pourquoi tout le monde ne le fait pas. Il suffit de sourire, d’écouter, de voir le meilleur en chacun, de faire son possible pour aider.

La gentillesse, la gentillesse elle fait partie de notre vraie nature, elle réside en chacun de nous. Lorsqu’elle s’exprime, cela se perçoit dans le regard et émane bien au-delà que ce que l’on peut imaginer. Elle est partout et sans limite, car c’est une source d’énergie vitale pour un monde meilleur.

Et si on était simplement un tout petit peu plus gentils…

Le plus important est de réaliser que chacun de nous est vital pour ce monde. En étant vraiment nous-même, nous sommes le cadeau et les possibilités dont le monde a besoin pour changer le monde en gentillesse !

Se résigner à la facilité de la méchanceté NON pas pour moi, mais la gentillesse est un chemin bien plus difficile à prendre. Elle est un défi et une vertu dont on récolte toujours les fruits à la fin.

Un homme qui a fait une fois un bond dans le Paradis de la gentillesse, comment pourrait-il s'accommoder ensuite de la vie de tout le monde ?
...

View on Facebook