real-estate-tag-line

Droits des enfants

Droits des enfants: La vie et le bien-être des enfants exposés à de nombreuses menaces Dix millions d’enfants meurent chaque année avant leur cinquième anniversaire, de malnutrition ou de maladie. Plus de 6 millions de décès sont imputables à des maladies qui auraient pu être évitées ou aisément traitées. Des dizaines de millions d’autres enfants souffrent de handicaps physiques ou mentaux parce qu’ils ont été privés des aliments et des soins qui leur auraient permis de s’épanouir normalement. De nombreux décès sont dus aux effets pernicieux de la pauvreté, de l’ignorance, de la discrimination et de la violence. Les familles, les collectivités, les pays et le monde tout entier subissent de la sorte une perte effroyable et irréparable. Passé leur plus jeune âge, les enfants ne sont pas pour autant à l’abri de forces qui menacent leur vie et leur bien-être. Des millions d’enfants sont tout particulièrement fragilisés parce que leurs droits sont fréquemment bafoués, en particulier ceux des jeunes filles. Ces normes définissent des droits et des libertés qui s’imposent aux gouvernements. Elles se fondent sur le respect de la dignité et de la valeur de chaque individu, indépendamment de sa race, de sa couleur, de son sexe, de...

Lire la suite

LA SAGESSE DEVANT LA MORT

Plus l’homme approche de la mort sur la route de l’éternel, plus il rentre dans la sagesse de la vie.  Une réalité de l’être humain est que même si l’on passe sa vie à combattre, devant l’éternel l’on redevient un enfant. On passe sa vie à conquérir le monde, la fortune et la gloire pour finalement comprendre à la fin que nous ne sommes rien, juste un corps fait de sang et de chair avec une âme plus ou moins bonne. Notre vie est basée sur le MOI sans se soucier de L’AUTRE. Nous oublions trop souvent la détresse de ceux qui nous entourent car notre égoïsme prend le dessus sur notre humanité, et l’on revient vers L’AUTRE le jour où l’on arrive devant l’éternel comme si l’on devait se faire pardonner, dans la peur d’une autre vie inconnue.  Là seulement nous oublions le MOI comme une hypocrisie envers nous-mêmes. J’espère que la haine qui remplit le cœur de l’homme va disparaître un jour, même si cela me semble utopique. En effet il n’existe que l’égoïsme profond de la réussite au-dessus de L’AUTRE… l’homme a toujours voulu dominer L’AUTRE, peut-être est-ce une forme de complexe d’infériorité finalement. Quand vous vous...

Lire la suite

Les enfants somaliens continuent à souffrir de la faim

Les enfants somaliens continuent à souffrir de la faim mais leur vie et leur mort sont toujours largement ignorées par les médias. Très souvent, on entend dire que le manque de couverture médiatique est un signe de progrès. Mais l’expression « pas de nouvelle, bonnes nouvelles » peut-elle vraiment s’appliquer à la Somalie ? J’ai fait une visite de terrain à Mogadiscio, et des villes dans le sud de la Somalie, mais aussi l’épicentre de la famine. Il était encore très tôt le matin, mais déjà, un grand nombre de mères, accompagnées de leurs jeunes enfants se pressaient à l’intérieur du centre d’alimentation thérapeutique pour patients ambulatoires. La malnutrition est encore plus élevée dans les camps de déplacés internes. Les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays sont encore plus vulnérables et leurs droits encore moins respectés. Dans les  camps de déplacés internes que j’ai visités, aucun homme, ou presque, n’avait un travail. Ce sont souvent les femmes qui pourvoient aux besoins de la famille en lavant les vêtements des familles plus aisées de la ville, ou en cherchant du bois de chauffage pour le vendre à l’extérieur du camp, ce qui les expose aux dangers de la violence...

Lire la suite

Quote

« La douleur est comme le riz dans un dépôt: si chaque jour on en prend un panier, à la fin il n’y en a plus. »

Proverbe Somalien - Jean Marc henry
Quote

« Le sot remue la barbe de satisfaction pour des compliments qui ne le concernent pas.»

Proverbe Somalien- jean Marc Henry