real-estate-tag-line

Afrique Mon Afrique

“Afrique Mon Afrique”  Afrique mon Afrique Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales Afrique que chante ma grand-mère Au bord de son fleuve lointain Je ne t`ai jamais connue Mais mon regard est plein de ton sang Ton beau sang noir à travers les champs répandu Le sang de ta sueur La sueur de ton travail Le travail de l’esclavage L`esclavage de tes enfants Afrique dis-moi Afrique Est-ce donc toi ce dos qui se courbe Et se couche sous le poids de l’humilité Ce dos tremblant à zébrures rouges Qui dit oui au fouet sur les routes de midi Alors gravement une voix me répondit Fils impétueux cet arbre robuste et jeune Cet arbre là-bas Splendidement seul au milieu des fleurs Blanches et fanées C`est L’Afrique ton Afrique qui repousse Qui repousse patiemment obstinément Et dont les fruits ont peu à peu L’amère saveur de la liberté. 

Lire la suite

Notre tâche n’est pas de rechercher l’amour

Notre tâche n’est pas de rechercher l’amour mais seulement de chercher et de trouver en toi-même chacune des barrières que tu as érigées contre lui. Il n’est pas nécessaire de chercher ce qui est vrai mais il est tout à fait nécessaire de chercher ce qui est faux. Chaque illusion est une illusion de peur quelle que soit la forme qu’elle prenne. Et tenter d’échapper à une illusion pour te réfugier dans une autre ne peut qu’échouer. Si tu recherches l’amour à l’extérieur tu peux être certain de percevoir la haine à l’intérieur et tu en auras peur. La paix ne viendra pourtant jamais de l’illusion de l’amour mais seulement de sa réalité. , le monde que je vois est un monde d’illusion Il n’y a donc rien dans le monde que tu vois qui durera pour toujours. Certaine choses dureront dans le temps un peu plus longtemps que d’autres, mais le temps viendra où toutes les choses visibles prendront fin. L’amour ne s’apprend pas. Il renferme sa propre signification. Et l’apprentissage prendra fin lorsque tu auras reconnu tout ce qu’il n’est pas. Voilà l’obstacle et c’est ce qu’il est nécessaire de défaire. L’amour ne s’apprend pas parce que jamais...

Lire la suite

Qu’est- ce que le panafricanisme ?

Le panafricanisme est défini comme le mouvement politique et culturel qui considère l’Afrique, les Africains et les descendants d’Africains, hors d’Afrique, comme un seul ensemble visant à régénérer et unifier l’Afrique, ainsi qu’à encourager un sentiment de solidarité entre les populations du monde africain. Le panafricanisme glorifie le passé de l’Afrique et inculque la fierté par les valeurs africaines. Pour résumer, nous dirons que le panafricanisme est une doctrine qui tend à développer l’unité et la solidarité africaine. Perçu de cette façon, nous dirons que le panafricanisme est synonyme d’intégration, qui désigne le fait d’entrer dans un tout, dans un groupe, dans un pays etc. I- Intérêt et justification du sujet Ce travail est un supplément des différents travaux qui ont déjà été effectués sur le panafricanisme. Nous tenterons donc de nous inspirer des thèses déjà émises par certains auteurs comme : Kwame Nkrumah, Cheikh Anta Diop, Joseph Ki- Zerbo, Marc-Louis Ropivia et Daniel Bach. Nous avons choisi ce sujet en rapport avec notre filière qui est la Science Politique. La Science Politique s’attache, dans sa démarche de discipline sociologique, à décrire ou à rendre compte de la réalité. Elle tend à analyser tous les problèmes politiques, économiques et culturels...

Lire la suite

la liberté

Nous savons fort bien aujourd’hui qu’il est futile de parler de liberté tant que l’esclave économique existe. «Ne parle pas de liberté? la pauvreté c’est l’esclavage !» n’est plus une vaine formule : elle a pénétré dans les idées des grandes masses ouvrières, elle s’infiltre dans toute la littérature de l’époque, elle entraîne ceux-là même qui vivent de la pauvreté des autres et leur ôte l’arrogance avec laquelle ils affirmaient jadis leurs droits à l’exploitation. Nous reconnaissons la liberté pleine et entière de l’individu ; nous voulons la plénitude de son existence, le développement libre de toutes les facultés. Nous ne voulons rien lui imposer et nous retournons ainsi au principe que Fourier opposait à la morale des religions, lorsqu’il disait : Laissez les hommes absolument libres ; ne les mutilez pas — les religions l’ont assez fait. Ne craignez même pas leurs passions : dans une société libre, elles n’offriront aucun danger. Pourvu que vous-même n’abdiquiez pas votre liberté ; pourvu que vous-même ne vous laissiez pas asservir par les autres ; et pourvu qu’aux passions violentes et antisociales de tel individu vous opposiez vos passions sociales, tout aussi vigoureuses. Alors vous n’aurez rien à craindre de la liberté....

Lire la suite

J’accuse

J’accuse tous ces hommes, ces pères incestueux J’accuse les belle-mères soumises qui ferment les yeux J’accuse ces personnes qui ne savent pas défendre Des enfants innocents sans chercher à comprendre J’accuse ces oncles et ses tantes qui ne disent rien J’accuse tous ces gens car ils savent très bien Tout ce qui se passe à l’intérieur des murs Dans une famille, ils croient ne pas être sur J’accuse ces êtres qui font semblant de rien voir J’accuse les silences, les interdits dès le soir J’accuse toute cette hypocrisie et tous ces faux semblants D’une même fratrie qui se disent innocents J’accuse ce père d’avoir détruit ma vie J’accuse ce félon qui a injustement pris Mon innocence d’enfant fragile et confiante A cause de cela, ma vie est une tombe béante J’accuse ! Car je n’ai pas su donner l’amour A mes enfants que j’éloignais un peu plus chaque jour J’accuse ! Car sans vraiment que je le voulusses J’écartais de ma vie les êtres que j’aimais le plus J’accuse tous ces adultes immatures et vicieux J’accuse les hochements de tête, les regards silencieux, J’accuse tout ceux qui ne veulent pas que la vérité éclate J’ACCUSE !!!!!

Lire la suite

En Afrique, chaque fois qu’un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle

En Afrique, chaque fois qu’un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. il faut essayer de faire comprendre qu’une bonne pensée est toujours préférable à une mauvaise, même lorsqu’il s’agit de ceux que nous considérons comme nos ennemis. Il n’était pas toujours facile de nous convaincre, comme le montre l’anecdote suivante où il fut amené à nous parler des oiseaux blancs et des oiseaux noirs. Celui qui a fait le poids d’un atome de bien le verra ; celui qui a fait le poids d’un atome de mal, le verra les bonnes actions, il nous dit : La bonne action la plus profitable est celle qui consiste à prier pour ses ennemis. Généralement, les gens ont tendance à maudire leurs ennemis plutôt qu’à les bénir. Est-ce que cela ne nous ferait pas paraître un peu stupide que de prier pour nos ennemis ? mais seulement aux yeux de ceux qui n’ont pas compris. Les hommes ont, certes, le droit de maudire leurs ennemis, mais ils se font beaucoup plus de tort à eux-mêmes en les maudissant qu’en les bénissant. beaucoup d’entre vous ne comprendrons pas , ou penserons plutôt le contraire , Si un homme maudit son ennemi et si...

Lire la suite

Pourquoi les hommes ne peuvent trouver la paix

Le monde est rempli de problèmes, de maladies, de pollution, de pauvreté, d’ignorance, de confusion religieuse, de guerres, de terrorisme, de crimes, de violence, de famines, d’immoralité, d’esclavage, d’oppressions, de dictatures. Pourquoi ? au lieu de s’améliorer, l’homme a-t-il saccagé et détruit l’humanité. Le bonheur universel, l’abondance, la prospérité et la paix aurait été expérimenté à travers toute la planète. Tous les peuples se seraient bien entendu, les voisins, les familles, les individus et les nations. Pouvez-vous vous imaginer un tel monde? Mais, il y a un très gros problème dans tout cela! La connaissance physique que nous avons décrit n’a pas été suffisant, ou de la bonne sorte, pour que l’humanité soit capable de résoudre les plus grands problèmes affligeant toutes les nations du monde. Par exemple, l’homme est totalement incapable d’atteindre la paix mondiale. Mais ce n’est pas obligatoire pour vous de croire en l’humanité !

Lire la suite

Une Nouvelle Afrique

Une Nouvelle Afrique, un Nouveau Monde… par des Jeunes incarnant des Valeurs et Visant Toujours Plus Haut. Organiser la jeunesse de l’Afrique et du monde en vue de l’émergence d’un leadership orienté vers une plus grande justice et un développement plus équilibré et harmonieux en vue de la sauvegarde des valeurs universelles. Promouvoir les valeurs démocratiques et communautaires, avec une emphase sur le service public orienté vers les résultats du développement économique et social. Si nous n’avons pas une vision pour demain, nous ne pourrons rien construire.

Lire la suite

Est-il normal de laisser mourir notre terre notre liberté, sans réagir ?

Il me semble que non. Cela est à la fois immoral, contraire à la nature, et néfaste pour le monde. Immoral car nous tenons notre monde en héritage: nous l’avons héritée des générations innombrables de nos ancêtres, qui l’ont construite à la force de leur labeur, de leur sang souvent, et de leur patience. Ils nous l’ont transmise avec le devoir sacré de faire fructifier cet héritage à notre tour, Or nous bradons notre terre, à tous les vents et nous bradons notre liberté aux imposteurs. Pourtant, notre terre est notre maison commune, elle est notre protection, Laisser notre terre mourir est également contraire à l’ordre naturel. C’est tout simplement en contradiction absolue avec les lois de la nature, puisque celles-ci poussent les êtres vivants, depuis la nuit des temps, à survivre. A se battre pour survivre. C’est parce que nos ancêtres l’ont fait que nous que sommes là aujourd’hui. Nous nous devons de lutter pour la survie de notre terre pour la survie de notre liberté. Nous le devons par respect de nos pères, nous le devons par Amour pour nos enfants.

Lire la suite

Qu’est-ce que l’amour de Dieu ?

Apprendre à l’enfant à aimer Dieu. L’aimer sincèrement, intimement, passionnément. Aimer Dieu, et donner tout son sens à cet amour. Aimer Dieu, c’est Le savoir omniscient, omnipotent, omniprésent. Savoir qu’Il t’observe, qu’Il t’écoute, et qu’Il sait ce que tu caches au fond de ton cœur, avant même que cette pensée n’atteigne les canaux de ton esprit. Aimer Dieu, ce n’est pas « croire » en Lui. C’est être habité de l’intime conviction, la ferme certitude, qu’Il est là, présent, Unique sans associé. C’est l’adorer par amour, par espoir d’un jour l’apercevoir. Aimer Dieu, c’est servir Sa création. C’est suivre l’injonction prophétique qui nous rappelle, à de nombreuses reprises, que « Dieu vient en aide son serviteur tant que celui-ci vient en aide à son frère ». l’amour de Dieu ne se décrète pas. Il se construit. Il se travaille, telle une fleur colorée que l’on doit arroser régulièrement. C’est incontestablement l’étape indispensable dans la construction de l’être musulman, équilibré et épanoui. Si elle est réussie, elle constituera la meilleure fondation sur laquelle viendra se poser l’édifice rituel, vécu plus comme un geste d’amour, un moment de retrouvailles. L’homme vertueux est celui qui donne une part de ses biens aux pauvres....

Lire la suite