real-estate-tag-line

ALORS, QUE FAIRE ?

ALORS, QUE FAIRE ?

Heureusement, il n’est jamais trop tard pour agir. Bon, vous ne pourrez peut-être pas nécessairement vendre votre maison ou changer toute votre garde-robe demain matin, mais vous pouvez facilement changer d’autres comportements, par contre.

Prenez trois secondes pour réfléchir à ce que vous aimeriez que l’on inscrive sur votre pierre tombale, après votre décès.

Préférez-vous que l’on se souvienne de vous pour les vêtements que vous portiez ou la voiture que vous conduisiez ? Ou aimeriez-vous plutôt que l’on dise que vous étiez généreux, disponible et prêt à aider ?

Si la deuxième option vous sied mieux, agissez en conséquence. Offrez aux membres de votre famille ou à vos amis et connaissances des choses autres que matérielles.

Comme du temps. Soyez disponibles pour eux quand ils ont besoin de vous. Que ce soit pour déménager un meuble ou simplement pour les écouter quand ça file pas.

Vous pouvez aussi faire du bénévolat. Les organismes qui aimeraient avoir un coup de main pullulent.

Chose certaine, la sensation que vous éprouverez en le faisant sera infiniment plus gratifiante que celle que vous auriez pu vivre en recevant votre état de compte de MasterCard après trois ou quatre virées de magasinage !

Je ne connais pas votre destinée. Mais je sais cependant qui si vous ne trouvez pas une façon d’être utile aux autres, vous ne serez pas heureux, Car la générosité masque nos imperfections.

Donner est un plaisir plus durable que recevoir, car celui des deux qui donne est celui que se souvient le plus longtemps.

Même après tant d’années, le soleil ne dit jamais à la Terre :
« Tu me dois quelque chose ». Regarde ce qui se passe avec un tel amour !
Il illumine le ciel entier.

Moi, j’ai déjà fait mon choix la bonté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 days ago

Jean Marc Henry

Comme il est difficile de dire au revoir

Qu’est-ce qu’il est difficile de laisser derrière nous quelque chose qui nous a rendu heureux. Qu’est-ce qu’il nous en coûte de changer. Comme cela fait mal parfois de devoir prendre part à un au revoir sans retour. Combien cela fait mal de se séparer de quelque chose que nous aimons, quelque chose que nous savons que nous ne devons pas garder, mais à qu’est-ce que c’est difficile de dire au revoir.

On dit que grandir, c’est apprendre à dire au revoir. Mais pas un à bientôt, un adieu. C’est un au revoir sans retour.

C’est un adieu sonore, avec un point sur le i et un point final. Ce qui nous coûte tant c’est d’écrire ce point final, alors que les points de suspension sont si faciles à mettre…

Dire au revoir c’est utiliser des mots plus forts.
C’est arriver à une position angoissante de non retour, qui nous positionne face à un horizon de possibilités où ce à quoi nous disons au revoir n’existera plus.
Un adieu qui résonne dans l’âme.
Moi je ne me risquais jamais à dire adieu. Et ce faisant, j’ai laissé ouverte une fenêtre par laquelle entre la douleur, la désillusion et le désenchantement.

Parfois, même si cela fait mal, il est préférable de dire au revoir
...

View on Facebook

2 weeks ago

Jean Marc Henry

Il vaut mieux être pendu pour la loyauté que d'être récompensé pour trahison.

J'ai pris en déplaisance comme en dégoût ce monde dans lequel on rencontre, au premier détour du chemin, la trahison embusquée derrière un buisson fleuri.

Méfiez-vous des gens dont on dit qu'ils ont le coeur sur la main. Comme ce n'est pas sa place, demandez-vous ce qu'ils peuvent bien avoir à la place du coeur.

C'est de la confiance que naît la trahison.

Plus je connais les gens, plus je respecte les animaux.
...

View on Facebook